L’Ardèche : les lieux historiques à ne pas manquer

Qu’elles se déroulent en camping ou dans un autre hébergement, les vacances en Ardèche s’annoncent riches en découvertes. Le département compte un grand nombre de sites à visiter. Des lieux archéologiques aux châteaux médiévaux, en passant par des musées d’exception, cette destination a tout pour plaire. Fans d’Histoire et de cultures, les prochaines lignes sont pour vous.

Quelques lieux préhistoriques à ne pas rater en Ardèche

Pour réussir vos vacances en Ardèche, vous devez êtres logés très confortablement. Vous devez aussi vous trouver au plus près des centres d’intérêt de la région. Pour cela, réservez sur le site https://www.ardechecamping.fr L’Ardèche vous accueillera alors à bras ouverts. En effet, la présence humaine sur place remonte à 35 000 ans. Différents pôles archéologiques témoignent de ce passage des ancêtres des homo sapiens sur les lieux. Classé comme le plus Grand Site préhistorique de la Planète, l’Aven d’Orgnac abrite 3 salles souterraines. Les visiteurs s’engouffrent littéralement jusqu’à 121 m de profondeur. Cette interminable descente offre une occasion rare de découvrir en détail le phénomène de cristallisation. Puis, cette incursion est un véritable voyage dans le temps. La balade dans les entrailles de la Terre apprend beaucoup sur les premiers Gaulois. Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il ne faut pas manquer la Grotte de Chauvet 2. Il s’agit de la réplique grandeur nature d’un antre initial fermé au public. Ce lieu d’exposition renferme de nombreux trésors sur l’art préhistorique. Les fresques peintes par les hommes des cavernes renseignent sur le mode de vie des cueilleurs-chasseurs. Ces derniers décrivent fidèlement leur quotidien. Ils ont utilisé du sang et d’autres pigments ingénieux pour raconter différentes scènes dont le face-à-face avec les prédateurs. La station archéologique de Soyons devrait également plaire avec Le Trou du Renard et la grotte de Néron. Un musée situé au cœur du village invite à un plongeon dans le passé. L’établissement revient sur l’arrivée des premiers habitants et vous emmène jusqu’au Moyen Âge.

Les villages médiévaux au cœur d’un paysage pittoresque

L’Ardèche compte quelques bourgades classées parmi les plus beaux villages de France. Ce sont en effet de véritables musées à ciel ouvert. Le temps semble s’être figé sur place. La visite de ces charmants hameaux donne l’impression de se trouver au Moyen Âge. Dominé par son château, Vogüé est un excellent endroit pour commencer les découvertes. Située entre la rivière Ardèche et une imposante falaise, cette cité reflète la douceur de vivre. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un passage vers les fameuses gorges qui font la renommée du département. L’ancienne demeure du marquis local constitue un site à voir. La forteresse accueille de nombreuses animations culturelles à longueur d’année. Se trouvant tout en hauteur, Antraigues est un village de caractère, à visiter au moins une fois dans une vie. Perché sur son promontoire rocheux, ce bourg vit hors du temps. Les métiers d’un autre siècle sont perpétués. Quelques ateliers d’artistes permettent de découvrir des talents rares. La vadrouille dans les ruelles mène à l’église gothique Saint-Baudile. Parler des villages de caractère ardéchois sans parler de Balazuc serait inconcevable. Cette bourgade médiévale reste exceptionnelle avec son patrimoine parfaitement préservé. Son dédale de petites rues, son architecture romane, ainsi que les maisons à arcades, font la joie de tous les visiteurs à la recherche d’authenticité.

Divers monuments pour les passionnés de vieilles pierres

La tour de Mirabel figure parmi les sites incontournables en Ardèche. Trônant majestueusement sur le rebord du massif de Coiron, cet édifice domine toute la vallée de l’Auzon. Cette vue dégagée fait la force de cette construction initialement destinée à la défense du village. Elle a permis aux nobles d’antan de garder le contrôle sur les routes menant à Privas et Aubenas. Il s’agit d’un bâtiment inclus dans le château de La Roche des Astars. Les différentes fortifications donnent une idée de l’environnement politique de l’époque. En 1628, les hommes de main de Montmorency ont saccagé les lieux. Dominant Largentière, la Tour de l’Horloge est un autre édifice d’exception. Elle a le mérite d’être le plus ancien bâtiment à avoir été orné d’un garde-temps. La comtoise a été mentionnée pour la toute première fois en octobre 1544. C’est l’œuvre du Maistre Gilles Vaultier, l’horloger de Beauvais. Le Château de la Chèze devrait aussi figurer au programme. Ce bâtiment date du XIIIe siècle. Il fut une caserne avant de devenir un refuge et un pensionnat pour garçons. Puis, il a abrité la Résistance. Les troupes allemandes l’ont incendié pendant la Seconde Guerre mondiale. Resté à l’abandon pendant pratiquement cinquante ans, ce lieu chargé d’histoires revit grâce à une association de sauvegarde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *