Que faut-il préparer avant un voyage en pays tropical ?

Les pays tropicaux n’ont pas les mêmes climats que les pays d’Europe. Entre chaleur intense, petites bestioles porteurs de maladies, ou encore, manque d’hygiène, il est important de bien se préparer avant de se rendre sur les lieux. Voici quelques points à connaitre et à prioriser avant un voyage dans un pays tropical.

Les précautions en termes d’hygiène

Avant de se rendre dans un pays tropical, que ce soit pour un voyage touristique ou un voyage d’affaires, il est nécessaire de s’informer sur des points primordiaux à étudier concernant le pays et de la ville de destination. En premier lieu, évaluez tous les risques concernant votre destination, mais aussi, votre voyage ainsi que vous en tant que voyageur. Informez-vous dans ce cas, sur la situation en termes d’hygiène et de santé du pays qui va vous héberger, en fonction de la saison et des zones géographiques où vous allez passer. Ensuite, voyez tous les moyens de transport que vous allez prendre sur les lieux et la durée de votre voyage. Plus cette durée est étendue, plus il y aura des risques de contracter des maladies. Il faut aussi faire attention à votre situation ou de celle de la personne qui va vous accompagner. En effet, si vous êtes enceinte, ou que vous voyagez avec un enfant ou une personne âgée, les risques sont toujours accrus. Il faudra alors, prendre des mesures adéquates pour les sécuriser. Pour ce faire, et comme second point, préparez-vous en souscrivant à une assurance voyage et/ou à une assurance de prévention de santé, en béton. Dès votre entrée dans l’avion et sur les lieux également, faites attention aux matériels et dispositifs médicaux. Ces derniers doivent être à usage unique. Entre autres, prévoyez d’emmener avec vous, une petite trousse médicale avec tous les nécessaires pour effectuer les premiers soins. Et enfin, attention aux produits qui peuvent être infectés par de la matière fécale. L’eau que vous consommée doit être achetée en bouteille. Il faut aussi faire attention avec les aliments crus comme les fruits et légumes. Outre ces points, les risques de maladie sont élevés dans les pays tropicaux. Évitez les baignades dans des eaux qui ne sont pas sûres dans ce cas, pour éviter les risques de parasitoses. Il en est de même du contact avec les animaux errants qui peuvent être porteurs de rage. Également, protégez-vous durant les rapports sexuels avec les locaux. Et pour finir, n’oubliez pas de vous faire vacciner contre la fièvre jaune, la typhoïde, et faire des rappels en BCG, grippe et DT polio, avant de partir pour l’étranger.

Vigilance au retour

Il est possible que le voyageur ne soit pas malade durant son voyage. Cependant, il n’est pas rare qu’au retour, il ait des risques de porter des bactéries et des virus, après une contamination durant son voyage. La période d’incubation, dans ce cas, a peut-être durée. Parmi les vigilances à prendre, il est possible que la personne soit victime d’entérocolite. Ce cas ne se présente qu’à plus de 7 jours après la contamination. C’est un facteur responsable de cas de choléra, mais aussi de shigellose. La même période d’incubation se constate chez les malades de la dengue ainsi que schistosomatoses. Il est donc, nécessaire de faire quelques petits contrôles chez votre médecin traitant à l’arrivée, surtout si vous ressentez quelque chose qui ne va pas. Par ailleurs, après les 2 mois de votre retour, si vous avez de la fièvre, il est toujours préférable de consulter un médecin. Il est possible, en effet, que durant cette période, un cas de paludisme se déclenche. On peut également soupçonner de la fièvre typhoïde si vous avez oublié par mégarde, votre vaccin contre cette maladie avant votre départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *