Sarlat : que faire pendant son séjour en camping ?

Si vous êtes un grand fan de parc aquatique, vous n’aurez aucune difficulté à rester dans un camping de Sarlat pendant la durée de votre séjour. Cela dit, il va falloir vous éloigner de temps à autre de la piscine avec toboggan pour découvrir les merveilles de la Dordogne. Prenez notamment le temps de vous familiariser avec le patrimoine culturel du Périgord Noir. Lorsque vous sortez du domaine de camping, pensez à découvrir la cité médiévale de Sarlat-la-Canéda et ses environs.

Découvrir Sarlat et ses alentours

Reconnaissable de loin par ses maisons au toit de lauze, Sarlat-la-Canéda ou Sarlat est la capitale du Périgord Noir. Ce beau village médiéval se trouve au cœur d’une région culturelle essentiellement connue pour sa gastronomie. Pendant votre passage, prenez part à une visite guidée de la ville. Cela vous permet de vous contenter de l’essentiel. Saisissez l’occasion de prendre en photo les beaux hôtels particuliers de la Renaissance. Essayez de visiter les principaux marchés de la ville. Ce sera une occasion de faire vos courses et de profiter des produits du terroir. Il y aura du foie gras, des truffes ou des cèpes. Les étals des marchands sont aussi chargés de confits et autres magrets de canard. Bien qu’elle date d’une époque médiévale, la ville dispose de quelques kilomètres de piste cyclable. Cette Voie Verte sort de Sarlat pour la relier à Peyrillac-et-Millacen puis Cazoulès. Elle porte ce nom à cause de son ombrage végétal s’étalant sur plus de 6 km. Pendant l’été, différentes festivités sont organisées dans la capitale du Périgord Noir. La « fête votive » est une célébration religieuse qui se transforme en liesse populaire. Une animation foraine ajoute du charme à cet événement typique du sud de la France.

Visiter la grotte de Lascaux et d’autres sites touristiques

Les scientifiques avancent plusieurs dates sur l’âge réel de la grotte de Lascaux. Cette merveille archéologique a été découverte dans les années 40. Pendant leur sortie dans la nature, un groupe de jeunes est tombé sur une caverne. À l’intérieur, il y a de nombreuses illustrations réalistes de la vie pendant la préhistoire. L’Homme de Cro-Magnon a pris soin de peindre sur les parois de ce qui était sa demeure les scènes du quotidien. La Dordogne tient le rôle de la capitale de la préhistoire grâce à la grotte de Lascaux. Ce témoin d’un passé très lointain n’est pas le seul. D’autres fouilles ont également ressorti de terre des vestiges de la Préhistoire. Les collections d’objets ayant appartenu à l’Homme de Neandertal sont à découvrir au musée National de la Préhistoire à Les Eyzies. La Grotte de Rouffignac constitue aussi une autre adresse à visiter. Elle a la particularité d’être authentique. En effet, les autres grottes sont des copies. Cette précaution est nécessaire pour mieux les préserver. Si l’obscurité dans les grottes ne vous effraie pas, vous devriez vous balader dans le Gouffre de Padirac. Cette grotte du village de Rocamadour est caractérisée par sa rivière souterraine et ses stalactites. Le suintement de l’eau restera longtemps dans vos mémoires. Les sites Roffy et de Palombière méritent aussi l’attention.

Des conseils pour réussir vos vacances sans vous ruiner

Sachez que vous pouvez réduire de manière significative votre budget d’hébergement. Dans un camping de Sarlat tel que Roffy, vous pouvez faire la location d’un emplacement pour tente ou camping-car. Puis, les activités à faire en plein air abondent en Dordogne. Cela commence par les randonnées à travers les plus belles villes du département. 10 d’entre elles sont titulaires du label « Les plus beaux villages de France ». Vous pouvez imaginer un itinéraire avec Castelnaud la Chapelle, Saint Amand de Coly ou la Roque Gageac. Une baignade ou une descente en canoë sur la Dordogne devrait aussi vous faire du bien sans malmener votre portefeuille. La location du matériel pour le plaisir aquatique se fait sans réservation. Prenez aussi le temps de vous balader dans les campagnes. Avec de la chance, vous assisterez à la récolte de truffes. Ce champignon vaut très cher. Dans tous les cas, vous pourrez admirer les plus beaux spécimens sur les étals du Périgord entre décembre et mars. Le kilogramme de ce diamant noir vaut tout de même 1200 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *