Vacances à Ascain : séjour dans le plus beau des villages basques

Se trouvant non loin de Bayonne, Ascain est une ville de taille moyenne qui accueille des milliers de touristes tous les ans. L’attrait de cette destination vient essentiellement de l’image de carte postale qu’elle dégage. Les monuments datant du Moyen âge offrent aussi un certain cachet à la petite bourgade. Si vous cherchez un endroit tranquille pour passer les vacances, le plus beau bourg du Pays Basque français pourrait vous convenir.

Ascain, une ville basque au charme fou

Traversée par la rivière Nivelle, Ascain est l’une des plus belles villes du Pays Basque français. L’architecture de ses maisons est essentiellement labourdine. Plusieurs édifices locaux sont classés au rang de monuments historiques. Certains d’entre eux datent de l’époque romaine. C’est le cas du pont du Ve siècle qui traverse la ville. Il y a aussi l’église Notre-Dame-de-l’Assomption ainsi que la chapelle de Serres. En ce qui concerne l’architecture, l’inspiration basque est aussi au rendez-vous. Cette petite ville est fière d’avoir assisté à l’enfance des champions de pelote. Ce sport de balle basque est une véritable institution dans la région. Ascain se trouve juste au pied des Pyrénées. Les amateurs de la nature seront séduits par la beauté des lieux. La faune et la flore locales sont exceptionnelles. Le paysage varie régulièrement avec une domination des tourbières et des landes. Pour votre séjour, vous pouvez louer une chambre d’hôtel, louer une chambre d’hôte ou bien louer un emplacement pour tente ou un mobil-home dans un camping d’Ascain. Si vous venez en groupe ou en famille, nous vous recommandons le camping à Ascain comme lieu d’hébergement. Le confort de la location et les activités en bonus sont parfaits pour les enfants.

L’église au haut clocher et la place du fronton

Repérable de loin avec son clocher de 22 mètres, l’église d’Ascain est un site à ne surtout pas manquer. Cet édifice domine la place centrale. À cet endroit, les locaux jouent encore de la pelote basque. Les habitants profitent d’un fronton tracé pour les compétitions. La place du village était autrefois réservée aux hommes. Actuellement, tout le monde peut accéder à ce site hautement touristique. Non loin de l’église, le sol est parfois pavé de dalles funéraires. Dans le passé, la cité n’avait pas de cimetière en dehors de la ville. La place du fronton accueille aussi diverses manifestations culturelles. Bien qu’elle n’ait pas de lien direct avec la mer, cette commune a un long passé maritime derrière elle. Les bateaux à fond plat descendent la Nivelle jusqu’au port de Saint-Jean-de-Luz. Une maquette de cette embarcation sur cette place centrale symbolise cette orientation vers la mer.

Les lavoirs publics et le moulin du bourg

Quelques lavoirs publics sont gardés pour préserver l’identité culturelle d’Ascain. Autrefois, ces endroits étaient grouillants de monde. Si les lavandières ne sont plus là, l’eau coule toujours par contre sur les lieux. Les lavoirs ArraikoErrota et Ibarburu figurent parmi les plus grands de la ville. Dans certains endroits, le point d’eau est géré de manière surprenante. À Putxua, la source se trouve près de l’abreuvoir et du lavoir. Le moulin de Chourio a aussi une longue histoire à raconter. Cet endroit aurait été bâti avant 1673. Sur la façade, les visiteurs peuvent lire l’inscription 1753. Il s’agirait de la date de la grande rénovation.

Le port et d’autres attractions à visiter

La visite du port d’Ascain est une étape incontournable. Dans le passé, l’activité qu’il y avait sur place a contribué à la vie économique de la ville. À l’époque, les gabarres ont descendu la Nivelle jusqu’ à Saint-Jean-de-Luz. Ce sont des embarcations à fond plat pour le transport fluvial. Elles étaient chargées de fer de Biscaye et de pierres extraites des carrières de La Rhune. Le port a cessé ses activités en 1920. Les bateliers ont cédé leur place aux pêcheurs. Ces derniers profitent de la marée changeante qui apporte les poissons. Classé au rang de Monument historique depuis 1925, le pont romain est une attraction à découvrir. Cette construction a permis aux pèlerins suivant le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle de traverser la Nivelle. Le pont actuel date de 1994. Il a été reconstruit à l’identique après les inondations. Le même type de pierre et l’architecture à trois niveaux ont permis de garder l’aspect original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *