Vacances sur l’île de Ré : découvrez le phare des baleines

L’île de Ré se trouve parmi les destinations les plus prisées du moment. Cet endroit a la particularité d’être détaché du continent, à la hauteur de La Rochelle. Cependant, cette bande de terre sur la côte Atlantique ne demande pas nécessairement de prendre la mer. Vous pouvez y venir avec votre voiture ou votre vélo si l’idée vous enchante. En effet, les terres réthaises sont reliées au reste de l’Europe par un long pont. Une fois sur place, vous aurez une multitude de belles choses à faire et à voir. Le phare de la baleine constitue l’une des principales attractions locales. Cette construction reste incontournable pour apprendre l’histoire de l’île, mais également afin d’avoir une vue d’ensemble époustouflante.

Le phare des baleines sur l’île de Ré

Sur Ré, le relief est relativement plat. Ce qui met en évidence les constructions telles que le phare des baleines. Ce patrimoine est visible presque partout sur l’île. Il se trouve sur la partie Sud-Ouest. Les habitants du village de Saint Clément des Baleines profitent de cette manne touristique. La construction de ce phare a été achevée en 1849. Son nom vient du fait que de nombreux cétacés se sont échoués à l’endroit même où le bâtiment a été érigé. Les lumières ont jailli de cette tour pour la toute première fois en 1854. Du haut de ses 57 mètres, cette construction offre un panorama à couper le souffle. Ceci dit, cette altitude sert principalement à aider les marins des environs à se repérer. Ceux qui ont travaillé dans le phare ont dû gravir plusieurs fois par jour les 257 marches pour atteindre le sommet. Par beau temps, la vue atteint la côte vendéenne. Techniquement, la lumière de ce phare est visible à 50 km à la ronde. Les navires reconnaissent sa signature parmi tous les repères du littoral atlantique.

Non loin du phare principal, vous trouvez un autre édifice. Plus modeste avec ses 31 mètres de haut, cette construction garde le mystère qui l’entoure. D’autant plus que ce phare des baleineaux est fermé à la visite. L’ensemble se trouve dans un parc arboré, bien entretenu depuis 1861. Ce jardin d’influence anglaise est une véritable invitation au pique-nique pour les amateurs du genre. Le parterre de l’entrée principale a été redessiné vers le milieu du XXe siècle. Il met en évidence un espace dédié à l’océan et un autre pour un arboretum avec de nombreuses variétés. Les murs en pierre donnent une dimension encore plus mystique à ces lieux.

Découvrir le musée et la tour

La visite du phare des baleines peut se poursuivre avec celle du musée ainsi que celle de la tour. Ces attractions se trouvent sur place. Le site a été classé monument historique depuis 1904. En visitant le musée, vous découvrez le fonctionnement des anciens phares. L’établissement a pris la peine d’expliquer le long historique depuis les « lumières d’Alexandrie ». La leçon se poursuit sur des technologies plus récentes, notamment sur les balisages. Le phare Eddyson est également cité pour une meilleure compréhension. Pour être dans l’ère du temps, le musée utilise des vidéos éducatives. Les séquences tirées de l’émission « C’est pas sorcier » ont été empruntées pour l’occasion. Le présentateur Jamy Gourmaud donne de formidables explications sur les phares et leur fonctionnement.

Dans un tout autre niveau du musée, vous voyez les différentes technologies utilisées pour la navigation maritime. L’évolution des techniques se lit à travers quelques images résumant tout à la perfection. Pour couronner le tout, une petite salle de cinéma montre quelques vidéos de naufrage spectaculaire. Le fait que ces images soient diffusées dans l’enclos d’un phare laisse perplexe. Vous vous rendrez compte à quel point les repères sont utiles pour tout voyage en mer. Ensuite, la visite des lieux se poursuit dans différentes pièces. Une petite salle dédiée aux élèves de l’école de gardien de phare constitue un point important de votre passage. Les personnes qui ont studieusement fréquenté cet endroit aiment visiblement la solitude. La vue depuis la vieille tour des baleines donne envie de partir en balade dans les quartiers de l’île de Ré. C’est la prochaine étape de votre vadrouille. Bonnes vacances !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *